Woody Allen: A documentary – Trailer

Robert B. Weide cinéaste notamment connu pour la série Larry et son nombril, ou encore How To Loose Friends and Alienate People réalise un tour de force encore jamais vu. Ami de plus de vingt ans de Woody Allen, il a suivi et filmé ce dernier pendant des mois pour pondre ce documentaire. C’est la première fois que W. Allen, réalisateur le plus prolifique des USA, accepte de se faire filmer.

Souvent encensé par la critique, Allen se complaît à se décrire comme un petit bonhomme binoclard terriblement torturé et éternellement insatisfait. Très critique envers lui, il aime répéter « Le seul obstacle entre la grandeur et moi, c’est moi ».

 Alors comment rentrer dans la tête de ce personnage énigmatique qui, pour écrire un scénario, travaille encore sur sa vieille machine à écrire qui affiche 60 années au compteur et coupe/colle (au sens propre) des morceaux de feuilles entre elles?

Le challenge pour Robert B. Weide était plus de travailler l’avant réalisateur. Les 10 ans que Woody Allen a passé à faire le pitre de province en tant que comédien et humoriste sur les planches des talk-show américains : tout ce qui l’a amené vers la réalisation. Un sujet bien plus passionnant qu’une simple rétrospective de ses oeuvres.

Présenté à Cannes le film est passé presque inaperçu…en tout cas le résultat est, on le dit, prometteur. Woody lui même dira à son ami: « J’ai 76 ans et tu es la première personne qui a réussi à m’humaniser ! Ca vaut bien une belle tripotée de psy ! ».

Sortie prévu le 16 juin.

Plus d’infos ici.

woody-allen-a-documentary

A Propos de : Benoît Larguier

Hédoniste dans l’âme, il contemple le monde au bord de sa terrasse. C’est avec un oeil avisé qu’il sait repérer les perles dans le flux d’informations incessant. Doué d’un sens du contact hors norme, il est de ces personnes qui vous font passer de bons moments. Mesdames, mesdemoiselles … messieurs, Benoît dit Boubou.

Sur le même sujet :



Les commentaires sont fermés.