Deluxe – Polishing Peanuts

Aujourd’hui, focus sur Deluxe, une formation musicale encore peu connue mais qui va très bientôt exploser!

Non seulement leur talent est indiscutable mais, petit bonus, les originaires d’Aix en Provence ont été récemment repérés et produits par Chinese Man. Ce dernier qui est également originaire de Marseille, à croire que c’est du chauvinisme! Ayant grandi à quelques encablures  de cette ville provençale chère à Cézanne, c’est toute l’équipe de MixYourCom qui s’élève d’une seule voix pour vous parler de ce groupe très prometteur.

Deluxe…le destin bascule!

Historiquement Deluxe est un quintet de cinq potos qui décident après le bac de se consacrer à la musique. Burnés les bonhommes!  Ils commencent comme tout le monde dans la rue et les bars, à l’ancienne. Pas une semaine ne passe sans que leurs sons raisonnent dans les rues aixoises.

Les influences sont variées, très variées même. En revanche, elles sont toujours de qualité! Le mélange de la guitare électrique, du sax, de la contre basse, du MPC et/ou piano ainsi que de la caisse claire est transcendant. Le talent et la technicité de chaque musicien éclate alors : Jazz, groove, funk, hip-hop, trip-hop, soul…Deluxe est un énorme melting pot savant!

Les racines et les influences sont riches et se révèlent au gré des samples : le sax de Macéo Parker, la soul de Herbie Hancock, le beat et le flow de The Roots ou The Procussions, même une légère pointe de Caravan Palace ou Shangri Lass (ça ça n’engage que moi), le jazzy Rap de Hocus Pocus, le gospel de Ray Charles… C’est un superbe bouillon de culture!

L’arrivée de la déjantée chanteuse LillyBoy va être un peu la cerise sur le gâteau. Une voix à mi-chemin entre Selah Sue et Duffy alliée à la folie et la puissance d’une Janis : elle marque définitivement l’émancipation du groupe.

En 2011 c’est la consécration : à force d’égrainer leurs samples dans les bars et les rues de la région PACA, leur son arrive jusqu’aux oreilles du plus chinois des marseillas : le label Chinese Man Records.

Leur premier EP monté, Polishing Peanuts, Deluxe prend une autre dimension et met le pied dans la cour des grands. Fini la rue et le bitume, bonjour les planches et la vraie scène : cet espace leur est dédié!

Aperçus à plusieurs reprises dans les rues d’Aix, nous avons eu l’immense plaisir de pouvoir les observer à Millau lors des Naturals Games… Jouissif! On leur prédit un très bel avenir!

Bonne route Mademoiselle, Messieurs.

« Sur le premier titre, Never LoseDeluxe utilise des samples jazz en proposant un son déjà efficace : les scratchs de Zé Matéo (Chinese Man) répondent au flow tortueux d’Adam Turner de Beat Assaillant, et la marque « jazzy » de Deluxe finit d’enrober avec malice la compo. »  Dimitri L

Deluxe c’est sur: Facebook, Myspace, Chinese Man Records

La famille!

A Propos de : Benoît Larguier

Hédoniste dans l’âme, il contemple le monde au bord de sa terrasse. C’est avec un oeil avisé qu’il sait repérer les perles dans le flux d’informations incessant. Doué d’un sens du contact hors norme, il est de ces personnes qui vous font passer de bons moments. Mesdames, mesdemoiselles … messieurs, Benoît dit Boubou.

Sur le même sujet :



Une réponse à “Deluxe – Polishing Peanuts”

  1. […] pour le moins surprenantes, prennent vie et interagissent  avec les visiteurs et le gardien moustachu du […]