La Caravane du Tour

Samedi a débuté la plus célèbre course cycliste du monde : Le Tour de France. Créé en 1903, cet évènement déchaîne les passions et attire des visiteurs du monde entier.

C’est à cette occasion que nous vous proposons un zoom sur ce que nous pouvons baptiser « la cerise » du tour : la célèbre et très attendue Caravane !

Rapidement, organisateurs et publicitaires ont réalisé l’ampleur du phénomène qui touche la Caravane du Tour. C’est aujourd’hui un véritable mythe : au-delà même de l’évènement sportif, le cortège à lui seul déplace les foules. En effet, pas moins de 47% des visiteurs déclarent venir en priorité pour la caravane publicitaire.

Henri Desgrange, créateur et directeur du Tour de 1903 à 1939, met en place en 1930 ce projet un peu fou et tout à fait innovant pour l’époque.

Depuis, nombre de  grandes enseignes sont passées sur les routes où se disputent les très prisés maillots jaune (meilleur coureur), à pois (meilleur grimpeur), vert (meilleur sprinteur) et blanc (meilleur jeune).

Cette année 37 marques sont représentées et mobilisent 180 véhicules animés et décorés. Au total, ce sont 600 caravaniers qui animeront les routes de France et distribueront près de 14 millions (!!!) de goodies et objets publicitaires .

Cette année, vous pouvez également suivre la caravane sur votre smartphone grâce à une application dédiée. Gros bonus de l’appli : le Klaxon officiel ! On adore !

Les organisateurs du Tour ont réussi à faire de la Caravane un vrai mythe, un phénomène culturel qui fait littéralement corps avec l’évènement sportif. Plus que de simples goodies, la caravane du tour offre du bonheur, le plaisir d’un spectacle unique et donne le sourire à des millions de spectateurs : BRAVO!

Source

L’application

Article co-écrit avec Mathieu Louvier

 

A Propos de : Lionel Manivet

Co-créateur de Milk Shake et mère porteuse du projet MixYourCom, c’est un passionné insatiable. Manager, Rédacteur, et parfois même Philosophe, ses casquettes sont multiples et sa volonté, de fer.

Sur le même sujet :



Les commentaires sont fermés.